Inutile de vous présenter La Station, référence pour les amateurs de fête et de musique électronique.

A la lisière du périphérique, La Station Gare des Mines est un lieu atypique. On y fait  des rencontres festives et créatives. C’est le Collectif MU qui s’occupe des performances artistiques.

Mais comment parlez de Station sans parler d’after ? En effet, la gare des mines ouvre ses portes de 7h à 21h pour continuer de vous faire danser bien après le lever du soleil. Depuis plusieurs mois maintenant La Station s’est avérée être le nouveau temple des soirées de la capitale. Chaque week-ends  des centaines de fêtards se regroupent dans ce lieu où (presque) tout est permis.

Dans une ambiance toujours plus déjantée chacun danse sans se soucier du regard des autres. La Station accueille ceux qui, de près ou de loin, représentent le renouveau du genre dans toute son intransigeance.

On trouve tout types de musique à La Station, mais le week-end la programmation se tourne vers l’électro, techno berlinoise, EBM… Entre rythmes soutenus et danses effrénées ses soirées ne vous laisseront pas indemne. Vendredi dernier ce sont des noms comme Exal, Pursent, Hadone ou encore Lea Occhi qui nous ont donné chaud, chacun dans leur style, entre Techno ambiante, House rythmée et sonorité 90’s.

On vous laisse écouter ce que ca donne avec Hadone! :

Et rien que pour le plaisir des yeux voici une petite idée des énergumènes remplis d’amour que vous pouvez y croiser !

                

Crédit photo @ Victor Maitre