Look : « Manière de se comporter, de s’habiller, allure générale de quelqu’un ou de quelque chose considérée comme caractéristique de telle ou telle mode. »

Techno : « Se dit d’un style de musique et d’un mouvement socioculturel apparus aux États-Unis vers le milieu des années 1980 et utilisant les nouvelles technologies pour créer des morceaux au son saturé, au tempo très rapide et au rythme répétitif. »

 

Aujourd’hui , pour continuer dans un esprit mode toujours underground on s’est intéressé à un jeune photographe qui à travers ces clichés a décider de représenter 7 jeunes femmes aux styles et univers différents. Une seule chose les unies : leur passion pour la techno.

« L’essentiel c’est de pouvoir paraître ce que l’on est. »

Ce n’est pas seulement la recherche esthétique et visuelle qu’effectue les technophiles mais aussi pour certains une recherche de soi. Clubbeurs ou raveurs, les jeunes voient à travers le vêtement un espace de liberté supplémentaire pour s’exprimer. En effet , de puis pas mal de temps déjà la mode et la techno entretiennent des rapports incestueux.

Dans cette série mode , Léo dépeint de jeunes fêtardes , chacune possédant un identité propre. Habituées des soirées trashsound tels que BNK , Contrast , Shadow ou encore Queers comme Péripate, La Toilette voire même Bender.Les modèles ont eux-mêmes sélectionnés leur vêtements afin de refléter aux mieux le  » personnage » qu’elles incarne en soirée à travers une mise en scène léchée.

                                                                                                                                                                                                 

 

         

Car la fête est peut-être avant tout de cet ordre: détruire des idoles pour en créer de nouvelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo @ Léo Nikita