Tour d’Europe : 10 clubs à ne pas manquer !

C’est au cours des années 1960 que les premiers clubs voient le jour en Europe. En s’installant dans nos villes, ils ouvrent les portes de nombreuses sous-cultures musicales et artistiques. Ils rendent enfin accessibles, à tou.te.s l’art de la musique et donnent aux fêtards la liberté de danser au rythme du son jusqu’au bout de la nuit !

C’est pourtant seulement dans les années 1990 que les premiers clubs technos apparaissent en Europe. Plus précisément, c’est en Allemagne, à Berlin, que les pionniers s’y sont installés. Le Trésor ou encore le fameux Berghain sont très rapidement devenus des références en la matière…

Aujourd’hui les clubs technos sont présents partout et nous proposent de multiples expériences auditives et visuelles… Voici un top 10 des lieux les plus mythiques de la culture techno à travers l’Europe !

LONDRES, Fabric

Cet ancien abattoir de 1000m2 reconverti en temple techno, est aujourd’hui le club le plus mythique de la capitale britannique. La Fabric a su se démarquer grâce à ses décors bruts, ses line-up pointilleuses ainsi que son public amoureux du son et rien que du son !

Le club connait un succès international et un passage est presque devenu immanquable. En 2016, les autorités d’Islington décident de le faire fermer mais ce ne fut qu’éphémère. Il rouvre moins d’un an après grâce au recueil de plus de 160 000 signatures et du soutien du maire de Londres.

BARCELONE, Input Hight Fidelity Dance Club

L’Input s’est très rapidement inscrit sur la liste des lieux les plus emblématiques de la techno en Espagne. Niché au sommet de Poble Espanyol dans le quartier de Montjuic, il se distingue dans le monde de la nuit grâce à un système son de qualité ainsi qu’une programmation variée et de renommée mondiale. Sa localisation insolite joue aussi en sa faveur, il vous faudra traverser ce musée à ciel ouvert et passer les portes du club pour plonger dans une atmosphère digitale et underground…

AMSTERDAM, Warehouse Elementenstraat

Caché au milieu d’une vaste zone industrielle à l’ouest de la ville, se dresse l’un des entrepôts underground les plus prisés du pays, le Warehouse Elementenstraat. Ce lieu atypique à l’allure brute existe depuis plus de 20 ans, il a su se créer une image forte et rassembler les ravers pour des nuits rythmées par une scène techno des plus prestigieuses d’Amsterdam. Baptisé l’Entrepôt Elementenstraat en France, il fut oublié pendant un long moment avant d’être redécouvert par un collectif Techno néerlandais, GZG. Aujourd’hui, le club jouit d’une notoriété qui dépasse les frontières du pays et détient une « licence 24h » pour le plus grand plaisir des fêtards !

GENEVE, Motel Campo

Véritable place de la fête au cœur d’une zone industrielle à Genève, le Motel Campo est un lieu alternatif à visée culturelle où se rencontrent expositions, performances, concerts et djs. La musique techno s’impose tous les samedis dans un bâtiment industriel dont les décors varient perpétuellement ! Le club est doté d’un système son autrichien de qualité et propose une scène novatrice, la programmation accueil de nouveaux artistes parmi de grands noms !

BELGRADE, Drugstore Belgrade

C’est dans les souterrains d’un ancien abattoir que réside le club underground le plus réputé de la Serbie ouvert en 2012 ! Le Drugstore Belgrade possède une architecture bétonnée avec un grand hall au plafond en voûte pour une ambiance industrielle, à l’image des clubs berlinois. N’ayant rien à envier à ses voisins, la programmation y est pointue, des grands DJ internationaux aux locaux à découvrir. Depuis 2014, la folle équipe a réaménagé les lieux pour dernièrement se munir d’un système son encore plus puissant.

PORTO, Gare Club

Le Gare Club est considéré comme le temple de la techno à Porto. Il se trouve au beau milieu des catacombes sous la ville dans un vaste espace rectangulaire. Son système son est admirablement bien adapté à l’architecture du lieu construit il y a des années ! Ce club rustique aux airs industriels invite chaque week-end des artistes nouveaux et de renommée mondiale pour des soirées épiques dont on ne voudrait jamais voir la fin !

KIEV, Closer

Ce club phénomène en Ukraine est situé dans une ancienne usine de la ville de Kiev. C’est l’endroit où aller pour vivre l’expérience techno en pleine renaissance dans ce pays. Cet espace réservé à l’art se compose d’un grand extérieur avec une terrasse boisée et d’une grande salle en intérieur. Closer rassemble les ravers locaux et internationaux dans un climat de paix, d’amour pour la musique, et de liberté. Pour les amateur.rice.s d’afters sachez qu’ici la fête se poursuit jusqu’en fin d’après-midi !

BUDAPEST, Lärm

Le Lärm est situé au cœur de la ville dans le quartier des Ruin Bars mais pourtant le trouver n’est pas chose facile ! Le club underground le plus mythique de la Hongrie appartient à un gigantesque complexe de clubbing, c’est un véritable labyrinthe qui s’accorde entre une dizaine de pièces sur plusieurs étages. Le club possède un grand rooftop avec vue et des décors multiples impressionnants selon les pièces et les ambiances…

VARSOVIE, Smolna

C’est à l’image des plus grands clubs de l’Allemagne que le Smolna s’impose dans l’univers techno. Les chances d’y rentrer en Pologne sont comparables à celles de franchir la porte du Berghain. La politique du « no photos » est de rigueur et le public qui patiente dans une file d’attente le long de la rue ne vient au Smolna que pour le plaisir du son ! A l’instar de Berlin, la culture techno fleurit dans les rues de Varsovie.

GENT (Gand), Kompass

Kompass est sans contestations le club le plus symbolique de la musique techno en Belgique. En 2019 pourtant, il subit le même sort que son confrère britannique en écopant d’une fermeture provisoire. Le club n’était en effet au départ un projet éphémère. Installé dans un ancien entrepôt au sud de la ville, il a aujourd’hui ré-ouvert ses portes pour le bonheur des belges et des touristes de passage. Pouvant accueillir jusqu’à 1500 technophiles en quête d’une expérience musicale sincère et intense, malgré son jeune âge, il semble être un incontournable de la scène techno!

Maintenant que vous savez où vous rendre pour vibrer au rythme du son jusqu’aux aurores, vous n’avez plus qu’à prendre vos billets !!

Auteur / CopyRight : Damien Barthet

Sources : TGD.ch, tripadvisor.com, google.com, nightlife-cityguide.com, soundcloud.com, drugstorebeograde.com, traxmag.com, bunker.com, xceed.com, residentadvisor.net, facebook.com, instagram.com, ready2move.be, electronicbeats.net, epic-magazine.ch, ladecadanse.darkside.ch, smolna38.com, fr.ticketswap.be, offbeatbudapest.com, untappd.com, youtube.com, twitter.com, mixmag.fr, lesannuaires.com, onlytechno.net, yelp.com, heeboo.fr, lesinrocks.com

Photos :

Bannière : Objekt Klein A, Allemagne, Dresde / 2017 / Rythmtravel.club / factmag.com

1 : fabric, Angleterre, Londres / 2015 / Le sortard / lesortard.com

2 : fabric, Angleterre, Londres / Septembre 2018 / Anna Wallington / Standard.co.uk

3 : fabric, Angleterre, Londres / Septembre 2018 / Danny Seaton / Standard.co.uk

4 : Poble Espanyol / Aout 2017 / Marco Rubino / 123rf.com

5 : Poble Espanyol / ? / Everything Barcelona / Everythingbarcelona.net

6 : Input Hight Fidelity Dance Club / 2017 / Vicous Magazine / Viciousmagazine.com

7 : Elementenstraat, 25 1014 AR, Pays-Bas, Amsterdam / ? / Screenshot de Google Map / Googlemap

8 : Warehouse Elementenstraat, Pays-Bas, Amsterdam / 28 mai 2019 / ? / Facebook.com

9 : Warehouse Elementenstraat, Pays-Bas, Amsterdam / 12 juin 2019 / ? / facebook.com

10 : Motel Campo, Genève, Suisse / 25 octobre 2019 / Motel Campo / facebook.com

11 : Motel Campo, Genève, Suisse / 2018 / Motel Campo / Facebook.com

12 : Motel Campo, Genève, Suisse / 19 décembre 2019 / Motel Campo / Facebook.com

13 : Drugstore Belgrade, Belgrade, Serbie / Mai 2018 / Рамона Ставрева / google.com

14 : Drugstore Belgrade, Belgrade, Serbie / 22 janvier 2020 / Drugstore Beograde / Facebook.com

15 : Drugstore Belgrade, Belgrade, Serbie / octobre 2018 / vucko badnjar / google.com

16 : Gare Club, Porto, Portugal / Mai 2016 / Luis Baldaia / google.com

17 : Gare Club, Porto, Portugal / 13 octobre 2019 / Gare porto / facebook.com

18 : Gare Club, Porto, Portugal / 14 avril 2019 / Gare porto / facebook.com

19 : Closer, Kiev, Ukaine / septembre 2018 / Marina Tarasova Gare porto / google.com

20 : Closer, Kiev, Ukaine / 6 juin 2019 / Closer / facebook.com

21 : Closer, Kiev, Ukaine / avril 2017 / Closer / facebook.com

22 : Lärm, Budapest, Hongrie / ? / off beat budapest / offbeatbudapest.com

23 : Lärm, Budapest, Hongrie / Mai 2017 / jeroen V. / untappd.com

24 : Lärm, Budapest, Hongrie / ? / larm_fekvo / electronicbeats.hu

25 : Smolna, Varsovie, Pologne / avril 2017 / Maryam B / foursquare.com

26 : Smolna, Varsovie, Pologne / fevrier 2017 / getlstd_property_photo / tripadvisor.com

27 : Smolna, Varsovie, Pologne / aout 2017 / Miss_tigra / tripadvisor.com

28 : Kompass, Gand, Belgique/ ?/ Didier Verbaere  / hln.be

29 : Kompass, Gand, Belgique / 8 janvier 2020 / Kompass / facebook.com

30 : Kompass, Gand, Belgique / 27 décembre 2019 / Kompass / facebook.com

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Shadow Odissey © Copyright 2019. All rights reserved.
Close