[ITW de confinés] : Damien Barthet & Swann

DAMIEN BARTHET

Dj/producteur de techno indus/acid/underground. J’ai 23 ans et je suis originaire de la région parisienne. Depuis petit, je baigne dans la musique grâce à mon père qui est aussi dj/producteur dans des sonorités soul et house. J’ai réellement découvert le monde de la techno un peu plus tard, plus précisément à une soirée chez un ami du lycée, où j’ai entendu la track « Positif » de Mr Oizo. Depuis, mes goûts musicaux se sont renforcés et mes sorties ont changées. J’ai troqué les clubs commerciaux contre les clubs ou festivals emblématiques de la culture techno…

Pris d’une passion inexplicable pour ce genre musicale, je commence à composer mes propres tracks en 2015 sous les influences de ceux qui m’ont fait découvrir la techno ; Amélie Lens, Fatima Hajji, Laurent Garnier, Anetha, D-Unity, Nina Kraviz, Emmanuel Top ainsi que d’autre grands noms. Aujourd’hui, je découvre encore d’autres talents comme Illnurse, Dj Varsovie ou encore Bjoern Torwellen, ce qui m’entraîne continuellement vers de nouveaux axes, de nouvelles inspirations.

Soundcloud

Sur quel matériel tu bosses, quels effets tu préfères quand tu mixes, des instruments musicaux, en gros, c’est quoi ton jouet préféré ?

J’ai commencé à faire de la prod sur LMMS, un logiciel gratuit mais plutôt restreint en termes de création selon moi. À présent, je suis sur Ableton et ma créativité est désormais sans limites. J’ai découvert un choix énorme de packs à ajouter à ma banque de sons sur le site Ableton mais aussi sur Beatport. Même si j’adore la partie prod, ce que je préfère, c’est mixer. J’ai commencé à mixer avec le matériel Pioneer appartenant à l’asso d’un ami, à Bordeaux, lors de soirées organisées par son collectif. Aujourd’hui je continue de mixer mais cette fois sur Traktor, avec le TRAKTOR KONTROL S2. Je trouve que c’est le matériel adéquat pour se faire la main et s’améliorer rapidement. A vrai dire, je dirai qu’en ce moment c’est lui mon « jouet préféré » !

L’enfermement forcé change-t-il quelque chose par rapport à ton inspiration quotidienne ou ta production de musique ? 

Et bien, quelque part, oui. Je m’inspire bien sûr d’artistes qui se produisent en live Facebook ou alors présents sur Soundcloud mais je m’inspire également de l’environnement qui m’entoure ; des rencontres que je fais, de l’actualité, mais surtout des transports en commun (en particulier le métro). Le métro me plonge dans une atmosphère underground très dure, très strict ! Une atmosphère, qui très souvent, amène ses sonorités dans mes inspirations. Il en va de même pour les soirées, quand je découvre de nouveaux sons, de nouveaux artistes ou lieux.

Penses-tu que les gens sont plus attentifs et plus à la recherche de nouveauté et de qualité musicale en cette période étrange ? 

Oui je pense. En cette période, moi-même je suis en quête de nouveauté. Je cherche à découvrir de nouveaux artistes, de nouvelles tracks etc. J’essaye plus ou moins de consacrer tout ce temps à la production, aux sets etc… donc en effet, on peut aussi être plus attentifs à la qualité musicale.

As-tu pensé à faire péter les platines sur ton balcon ou dans le jardin pour ambiancer les voisins ? A défaut de balcon, ou aimerais tu mixer un jour si l’occasion se présente (festivals, soirées…) ?

Alors c’est déjà fait ! La semaine dernière, j’ai eu l’idée de faire un set en live sur Instagram (disponible sur mon soundcloud) et pour le coup, je me suis dit que j’allais le faire à la fenêtre histoire de réveiller la place Marcel Sembat. Comme pour toutes occasions de mixer, quel que soit l’endroit, je serai toujours ravi de partager mon univers !

Un film / documentaire / livre à nous conseiller ? 

J’aimerai beaucoup, mais malheureusement mes goûts cinématographique se tournent essentiellement vers l’horrifique ou le SF… bien loin de la sphère techno. Du coup, appart vous suggérer de regarder Midsommar (qui ne vous donnera plus envie de mettre le pied dans un festival), je ne serai pas vraiment de bon conseil.

Un.e son/prod que tu veux nous partager ?

Avec plaisir ! C’est Dj Reynea qui me met de bonne humeur en cette période, particulièrement avec sa track « Exchanged » (Arabic EP).

____________________

SWANN

Salut! Tout nouveau dans le métier, j’adore la techno depuis petit (et j’ai déjà 30 ans, ça passe vite!). J’aime les sonorités, le rythme, le côté voodoo, le voyage intérieur que ça procure… La techno nous rassemble car elle est tribale, nous rappelle aux temps anciens où nous étions…des tribus. Tout ce qui est dissident m’a toujours attiré, j’aime aussi beaucoup le rap français ou le hip-hop américain, à l’ancienne, années 90’s. J’aime la musique dans sa totalité, du nouveau-né qui pleure au dernier soupir…elle est ce que l’Homme peut produire dans toute sa splendeur. Elle est la preuve que notre civilisation a du sens, un rôle à jouer. Elle est magie. En tant que DJs nous avons une mission, chamanique, celle de guérir les âmes endeuillées par la vie ou la société avec notre florilège.

Soundcloud

Sur quel matériel tu bosses, quels effets tu préfères quand tu mixes, des instruments musicaux, en gros, c’est quoi ton jouet préféré ?

Je ne produis pas encore, étant jeune acteur dans le milieu j’ai voulu me consacrer directement au DJing. Au risque de paraître chauvin, il n’y a rien de mieux que le vinyl… Idéalement, mon set-up optimal serait une table de mixage 4 voies, 4 EQs par voie, deux platines « numériques » et deux platines vinyles.

L’enfermement forcé change-t-il quelque chose par rapport à ton inspiration quotidienne ou ta production de musique ? 

Oui car j’aime nager, me retrouver dans l’eau m’aide à gérer le quotidien. Tout ce qui est forcé est contre-productif, cependant à Paris je fais souvent le choix de rester tranquille, donc je ne me sens pas obligé. Mais c’est clair. L’autoritarisme est l’ennemi de l’art, qui se retrouve enfermé comme un oiseau en cage. Et les oiseaux sont beaux lorsqu’ils volent.

Penses-tu que les gens sont plus attentifs et plus à la recherche de nouveauté et de qualité musicale en cette période étrange ? 

Cette période de confinement fait du bien car elle ralentit la machine. Tout individu a besoin de tranquillité pour penser, et la pensée est ce qui nous différencie tant des autres êtres vivants. Alors oui, je pense que ce confinement permet à tout un chacun de se recentrer sur ce qu’il aime.

As-tu pensé à faire péter les platines sur ton balcon ou dans le jardin pour ambiancer les voisins ? A défaut de balcon, ou aimerais tu mixer un jour si l’occasion se présente (festivals, soirées…) ?

Mais grave! Cependant ma voisine directe est aide-soignante, l’autre voisin on joue à poings nus lorsqu’il s’agit d’exprimer nos ressentis alors bon…on se la joue calme, normal. Force majeure. En tant que DJ, j’ai une mission : celle de procurer un maximum d’effet. J’aimerais mixer n’importe où avec un bon système son pour pouvoir faire cet effet, et la Shadow est dans ma ligne de mire ! Vous n’êtes pas prêts!

Un film / documentaire / livre à nous conseiller ? 

Toutes les dystopies, iZap4u, la trilogie des quintuplés de Racleterre-en-Rouerge (Dieu et nous seul pouvons, Un loup est un loup, En avant comme avant).

Un.e son/prod que tu veux nous partager ?

J’en ai tellement! Hâte de pouvoir vous faire un all night long (un jour) afin de pouvoir vous faire ressentir l’intégralité de mon univers. Cependant, pour vous faire patienter : Techno Stomper (Vocal Mix) de Low Entropy !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Shadow Odissey © Copyright 2019. All rights reserved.
Close